Vitamine D vegan

Les vitamines véganes 

Vitamine D vegan

La vitamine D est-elle vegan ? La vitamine D2 est vegan, la vitamine D3 est à partir de graisses animales. Désormais, il existe également de la vitamine D3 vegan issue du lichen.

Contenu

  • La vitamine D est-elle vegan ?
  • Vitamine D3 ou vitamine D2?
  • Vitamine D3 vegan issue du lichen.

La vitamine D est-elle ou non vegan ?

La source la plus fiable, mais également la moins coûteuse permettant d’assimiler de la vitamine D vegan, reste sans nul doute le soleil, grâce auquel l’organisme est capable d’auto-produire de la vitamine D. Lorsque la quantité de vitamine D produite dans la peau par le biais du soleil est insuffisante, on observe toutefois un approvisionnement fréquent par le biais de l’alimentation, ou bien de compléments de vitamine D, l’alimentation ne permet cependant de couvrir uniquement une infime part du besoin global en vitamine D. La vitamine D est-elle vegan ? Existe-t-il des options vegan végétales ? Une telle forme de vitamine D est actuellement inexistante. Toutefois, il est possible de fabriquer les deux formes de la vitamine D (vitamine D2 et vitamine D3) de manière vegan. Ce ne fut pas toujours le cas : tandis que la vitamine D2 se trouve naturellement dans de nombreux végétaux, la vitamine D3 est exclusivement présent dans les aliments d’origine animale, son principe actif est également extrait à partir de produits d’origine animale. Malheureusement, la vitamine D2 est loin d’être aussi efficace que sa congénère la vitamine D3 (1), si bien qu’il vaut mieux privilégier la couverture du besoin par le biais de la vitamine D3. Depuis quelques années, les personnes vegan peuvent également bénéficier de l’incroyable efficacité de la vitamine D3, puisque la vitamine D3 est désormais extraite à partir de champignons, mais également à partir d’une variété de lichen spécifique. (2, 3)

Important

  • La vitamine D3 constitue le meilleur principe actif
  • La vitamine D3 traditionnelle est issue de graisses animales
  • La vitamine D3 issue du lichen constitue la meilleure alternative vegan

Vitamine D3 : principalement issue de la lanoline

La vitamine D3 traditionnelle présente dans la plupart des compléments alimentaires, est principalement fabriquée à partir de lanoline. La lanoline est une sécrétion provenant des glandes sébacées du mouton, elle obtenue à partir de la laine de mouton fraîchement tondue. La laine utilisée provient donc de l’industrie de laine, industrie aux pratiques fréquemment brutales. La vitamine D ainsi élaborée n’est donc définitivement pas vegan, mais elle toutefois considérée comme végétarienne, bien que les moutons soient abattus après quelques années, dès que leur production de laine diminue.

Vitamine D2 : une alternative vegan à la vitamine D3 ?

En conséquence, la vitamine D2 a longtemps constitué l’unique option d’obtention d’une vitamine D vegan. En effet, contrairement à la vitamine D3, la vitamine D2 est extraite de divers végétaux, en particulier les champignons, ce pourquoi elle st la plupart du temps vegan. Cependant, la vitamine D2 doit tout d’abord être convertie en vitamine D3 dans l’organisme, afin de pouvoir déployer toute son efficacité. De nombreuses études ont démontré que la vitamine D3 possède une efficacité bien meilleure, mais également largement plus durable, ce pourquoi la vitamine D2 n’est actuellement plus recommandée en tant que complément de vitamine D. (4 – 6) En l’absence d’alternative, les personnes vegan ont malheureusement été longtemps contraintes d’assimiler une forme moins efficace de vitamine D, et ainsi de respecter des dosages considérablement plus élevés.

La vitamine D3 vegan, issue du lichen et des champignons

Ce dilemme pour les personnes vegan a pris fin il y a quelques années déjà, lorsqu’il a été découvert qu’il était également possible de fabriquer de la vitamine D à partir de champignons et de lichen. La vitamine D3 purement végétale issue du lichen est aujourd’hui particulièrement utilisée par de nombreux fabricants au niveau mondial, et son utilisation se propage petit à petit au fil du temps. Puisque la vitamine D3 extraite à partir du lichen constitue jusqu’à présent la seule alternative vegan possible, celle-ci a fait l’objets de contrôles de la part des principales organisations vegan, telles que la Vegan Society, et l’intégralité de son processus de fabrication à été certifié vegan.

Les compléments vegan de vitamine D

Outre la vitamine D, les personnes vegan doivent également être attentif aux autres composants contenus dans les compléments de vitamine D. Bien que la vitamine D soit vegan, ce n’est pas toujours le cas de tous les additifs. De nombreux comprimés contiennent du lactose, la gélatine entre dans la composition de certaines capsules, mais certains additifs non mentionnés sur l’emballage, tels que l’acide stéarique ou le stéarate de magnésium, peuvent être d’origine animale lorsque l’origine végétale n’est pas explicitement indiquée. En revanche, les additifs contenus dans les compléments de vitamine D sous forme de gouttes ou d’huile, sont pratiquement toujours vegan, puisqu’il n’existe aucun additif d’origine animale, sur un plan pratique.

La vitamine D vegan dans l’alimentation

Bien que l’alimentation ne permette de couvrir qu’une infime partie du besoin en vitamine D, les aliments peuvent tout de même naturellement contribuer à améliorer l’apport en vitamine D. Voici un récapitulatif des aliments vegan possédant la teneur la plus élevée en vitamine D :

Champignon Maitake, cru281000
Avocat5200
Champignon Shiitake, séché3,9154
Cèpe3120
Champignon de Paris280
Girolle280
Pleurote0,728
Patate douce0,14

Sources

  1. Tripkovic, Laura, et al. Comparison of vitamin D2 and vitamin D3 supplementation in raising serum 25-hydroxyvitamin D status: a systematic review and meta-analysis. The American journal of clinical nutrition, 2012, 95. Jg., Nr. 6, S. 1357-1364.
  2. Lee, J. S., Ahn, R. M., Choi, H. S Determinations of ergocalciferol and cholecalciferol in mushrooms. Korean J. Soc. Food Sci, 1997, 13. Jg., Nr. 2, S. 173.
  3. Wang T, Bengtsson G, Kärnefelt I, Björn LO. Provitamins and vitamins D2 and D3 in Cladina spp. over a latitudinal gradient: possible correlation with UV levels. J Photochem Photobiol B. 2001 Sep 1;62(1-2):118-22. Erratum in: J Photochem Photobiol B 2001 Dec;65(1):85. PubMed PMID: 11693362.
  4. Armas, Laura AG, Bruce W. Hollis, and Robert P. Heaney. Vitamin D2 is much less effective than vitamin D3 in humans. The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, 2004, 89. Jg., Nr. 11, S. 5387-5391.
  5. Trang, Hoang M., et al. Evidence that vitamin D3 increases serum 25-hydroxyvitamin D more efficiently than does vitamin D2. The American journal of clinical nutrition, 1998, 68. Jg., Nr. 4, S. 854-858
  6. Lehmann, Ulrike, et al. Bioavailability of vitamin D2 and D3 in healthy volunteers, a randomized placebo-controlled trial. The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism, 2013, 98. Jg., Nr. 11, S. 4339-4345.