Les valeurs de la vitamine D

 

Les valeurs de la vitamine D

Valeurs de la vitamine D : valeurs sanguines et compréhension du test de vitamine D. Quelles sont les valeurs optimales de vitamine D ? Quand une carence apparaît-elle ? Conversion de nmol en ng et de µg en IE

Contenu

  • Les valeurs de la vitamine D et les différentes unités de mesure.
  • Quelles sont les valeurs optimales de la vitamine D ?
  • Quelles valeurs permettent de déterminer une carence ?
  • Conversion de nmol/l en ng/ml

Les valeurs confuses de la vitamine D

Comparé à l’ensemble des autres vitamines, les différentes unités de mesure ne sont en aucun cas aussi déroutantes qu’en ce qui concerne la vitamine D. Non seulement l’évaluation du taux de vitamine D peut être réalisé avec différentes unités de mesure, mais des unités complètement différentes sont également utilisées en fonction des laboratoires. Cet article a pour objectif d’apporter la lumière dans le flou artistique que représentent les valeurs de vitamine D. La première question qu’il convient alors de se poser est la suivante : qu’est-ce qui est, au juste, exactement mesuré ?

Valeurs de vitamine D : les valeurs sanguines du test de vitamine D

Vitamine D3La vitamine D assimilée par le biais de l’alimentation subit plusieurs phases de transformation dans l’organisme, avant d’atteindre sa forme véritablement active, l’hormone de la vitamine D, également appelée calcitriol. Différentes valeurs de vitamine D peuvent être mesurées grâce à un test de vitamine D. Dans la pratique, la véritable vitamine D effective n’est jamais mesurée, seules les différentes formes chimiques de transformation font l’objet de mesures. Les deux principales valeurs mesurées sont :

  1. 25-hydroxyvitamine-D3 (25-OH-D, calcidiol) = > la forme de circulation
  2. 1,25-dihydroxyvitamine-D3 (calcitriol) => l’hormone de la vitamine D

La 25-hydroxyvitamine-D3 est aujourd’hui considérée comme une valeur pertinente, et pratiquement toutes les données relatives aux valeurs de la vitamine D, que l’on peut généralement trouver dans les différentes publications, se réfèrent à cette 25-OH-D. Cette forme de circulation est transformée par l’organisme en hormone de la vitamine D lorsque cela s’avère nécessaire, elle représente ainsi la valeur la plus fiable puisqu’elle n’est pas soumise à de constantes fluctuations. (1, 2)

Tableau : valeurs de la vitamine D

Voici l’interprétation actuelle des valeurs de la vitamine D relatives à la 25-OH-D. Malheureusement, deux unités de mesure sont ici encore utilisées, ce qui peut parfois prêter à confusion. C’est pourquoi lors de la lecture d’études ou de livres, il faut prêter une attention toute particulière à l’unité de mesure utilisée.Vitamine-d-valeurs

Comparaison des valeurs naturelles de vitamine D

L’interprétation clinique des valeurs de la vitamine D, précédemment mentionnée, découle des valeurs médicales. Afin de pouvoir établir une comparaison permettant de déterminer avec exactitude où se situe les valeurs idéales de vitamine D, différentes études culturelles ont été mises en oeuvre. Au cours de ces études, on a recherché le taux de vitamine D chez différents groupes ethniques vivant de manière particulièrement rudimentaire ou adoptant un comportement naturel face au soleil. Les résultats suivants ont été obtenus :

Adolescents à Hawaii (3)31
Massai (4)47
Enfants sud-africains (5)49
Fermiers à Puerto Rico (6)54

Ces valeurs laissent supposer que les valeurs optimales de vitamine D sont comprises entre 35 et 50ng/ml (85 et 125nmol/l).

Pour plus d’information sur ce sujet, consulter l’article Vitamine D (en cours de création).

Valeurs de la vitamine D : objet des débats

Du point de vue médical, une carence en vitamine D est impossible en présence de valeurs supérieures à 20ng/ml. De nombreux chercheurs mettent toutefois cette affirmation en doute. (7, 8) Certes, aucun symptôme de carence sévère ne peut apparaître à partir de cette valeur seuil, mais les indices relatifs à la présence sous-jacente d’un déficit latent en vitamine se multiplient toutefois, pouvant ainsi provoquer de graves conséquences sur le long terme. C’est pourquoi parmi les experts de la vitamine D, des valeurs actuellement inférieures à 30ng/ml sont généralement considérées comme révélatrices d’un déficit pouvant déboucher sur d’une carence latente. À partir de 35ng/ml, la présence d’une carence est éliminée d’office. Les valeurs idéales se situent donc au-delà de cette dernière valeur.

Les méthodes de traitement requises selon les différentes valeurs de vitamine D

L’objectif d’un traitement de vitamine D doit résider dans l’augmentation des valeurs de vitamine D jusqu’à atteindre au moins 35ng/ml. Ainsi, selon les valeurs, il faut procéder différemment :

  • Valeurs de vitamine D inférieures ou égales à 25ng/ml Traitement initial fortement dosé + traitement de maintien
  • Valeurs de vitamine D supérieures à 25ng/ml Traitement de maintien

Vous trouverez plus d’information sur ce sujet en consultant l’article Traitement d’une carence en vitamine

Les autres valeurs de la vitamine D

De même, l’unité de valeur dans laquelle est exprimée la teneur en vitamine D contenue dans les compléments ou dans les aliments apporte parfois la confusion. En effet, deux unités de valeur sont ici encore utilisées :

  • UI = Unité Internationale (angl. IU)
  • Microgramme

Cependant, la conversion entre ces deux unités est aisément réalisable :

1 mcg de vitamine D = 40 UI 0,025 mcg de vitamine D = 1 UI de de vitamine D

Exemple : 1000 UI / 40 = 25 µg de vitamine D

Résumé sur les valeurs de vitamine D

Au premier coup d’oeil, les valeurs de vitamine D semblent prêter à confusion, mais elle sont en réalité extrêmement faciles à comprendre. Des valeurs sanguines inférieures à 20ng/ml sont synonyme de la présence d’une carence sévère, des valeurs inférieures à 30ng/ml révèlent la présence d’une légère carence. L’objectif consiste à constamment conserver des valeurs de vitamine D supérieures à 35ng/ml. Les valeurs idéales se situent probablement encore au-delà de 40 ng/ml.

Sources

  1. Norman AW. From vitamin D to hormone D: fundamentals of the vitamin D endocrine system essential for good health. Am J Clin Nutr. 2008 Aug;88(2):491S-499S. Review. PubMed PMID: 18689389.
  2. Anderson, Paul H., et al. Determinants of circulating 1, 25-dihydroxyvitamin D3 levels: the role of renal synthesis and catabolism of vitamin D. The Journal of steroid biochemistry and molecular biology, 2004, 89. Jg., S. 111-113.
  3. Binkley N, Novotny R, Krueger D, Kawahara T, Daida YG, Lensmeyer G, Hollis BW, Drezner MK. Low vitamin D status despite abundant sun exposure. J Clin Endocrinol Metab. 2007 Jun;92(6):2130-5. Epub 2007 Apr 10. PubMed PMID: 17426097.
  4. Luxwolda MF , Kuipers RS , Kema IP , Dijck-Brouwer DA , Muskiet FA 2012 Traditionally living populations in East Africa have a mean serum 25-hydroxyvitamin D concentration of 115 nmol/l. Br J Nutr 23:1–5
  5. Prentice A , Schoenmakers I , Jones KS , Jarjou LMA , Goldberg GR 2010 Vitamin D deficiency and its health consequences in Africa. In: , Holick MF, ed. Vitamin D—physiology, molecular biology and clinical applications. 2nd ed. Totowa, NJ: Humana Press; 26:505–528
  6. Haddock L, Corcino J, Vazquez MD. 25(OH)D serum levels in the normal Puerto Rican population and in subjects with tropical sprue and parathyroid disease. Puerto Rico Health Sci J 1982;1:85–91.
  7. Holick MF, Binkley NC, Bischoff-Ferrari HA, Gordon CM, Hanley DA, Heaney RP, Murad MH, Weaver CM; Endocrine Society. Evaluation, treatment, and prevention of vitamin D deficiency: an Endocrine Society clinical practice guideline. J Clin Endocrinol Metab. 2011 Jul;96(7):1911-30. doi: 10.1210/jc.2011-0385. Epub 2011 Jun 6. Erratum in: J Clin Endocrinol Metab. 2011 Dec;96(12):3908.
  8. Heaney, Robert P.; Holick, Michael F. Why the IOM recommendations for vitamin D are deficient. Journal of Bone and Mineral Research, 2011, 26. Jg., Nr. 3, S. 455-457.